Archives : Questions

Vous avez des questions ? Nous avons les réponses…

« Peut-on utiliser pour les warrants les mêmes techniques que pour les actions, notamment les règles classiques d’analyse technique et la moyenne à la baisse ? »

Attention, aucune règle d’analyse technique n’est applicable au graphique historique des cours d’un warrant. Le prix du warrant évolue en fonction d’un calcul mathématique et n’est pas issu de la confrontation de l’offre à la demande comme sur le marché action. Il est en revanche conseillé lorsqu’on se positionne sur un warrant d’avoir au préalable une anticipation de cours précise sur le sous-jacent et de se fixer un horizon d’investissement. L’analyse technique du graphique du sous-jacent peut servir à échafauder ce scénario qui permettra ensuite à l’investisseur de choisir un warrant adapté.

La moyenne à la baisse qui consiste sur le marché des actions à réduire son prix moyen d’achat en cas de baisse, en achetant de nouveau des actions à un niveau inférieur, est un moyen utile à l’investisseur pour optimiser son rendement.  Sur les warrants, c’est beaucoup plus difficile à mettre en œuvre. Lorsque le prix du warrant baisse, son profil de risque augmente : le delta diminue et l’élasticité s’accroît. Le warrant ne sera peut être plus aussi adapté qu’il ne l’était au départ car le cours du sous-jacent se sera éloigné du prix d’exercice. En plus, le warrant aura nécessairement perdu de la valeur temps ce qui modifie également son degré de risque. Il existe, bien sûr, des cas ou la moyenne à la baisse pourra être intéressante. Mais dans tous les cas votre investissement sera beaucoup plus risqué. Il est préférable de se positionner sur un autre produit dont les caractéristiques seront plus adaptées.

 

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement