Archives : Questions

Vous avez des questions ?

Nous avons les réponses…
Envoyez-les nous par email ou par courrier.

Comment briller en société lors des repas de fin d’année ?
Commerzbank : Les fêtes de fin d’année approchent, il est donc temps de ressortir toutes nos connaissances pour briller en société ! Saviez-vous que les néerlandais sont à l’origine de nombreux instruments financiers ? Au XVIIème siècle, la Hollande connaît une passion grandissante pour les tulipes. Cette passion était tellement importante que le prix de la fleur Turque faisait l’objet d’une grande spéculation. Comme vous le savez, une partie du génie financier est que lorsqu’il y a une demande, le marché fournira l’offre. C’est alors que les Pays-Bas ont vu apparaître des droits d’acheter des bulbes de tulipes à un prix fixé à l’avance pendant une période donnée. Reconnaissez-vous de quoi il s’agit ? Oui, les options d’achat étaient nées. L’acheteur de l’option payait alors un certain pourcentage du prix actuel du bulbe de tulipe. Il pouvait ensuite exercer son droit et revendre immédiatement un bulbe au prix que l’on trouvait sur les marchés. La spéculation était telle que pour maintenir un prix des options accessible à tous, il était possible d’acheter une fraction de bulbe. La parité était née.

Comment calculer la valeur de remboursement de mon Turbo Illimité ?
Commerzbank : Pour connaître la valeur de remboursement d’un Turbo Illimité, il faut d’abord s’arrêter sur le fonctionnement de ce produit : un Turbo possède une barrière et un prix d’exercice. Ce dernier permet de calculer la valeur de votre produit alors que le premier agit comme un ordre «  Stop Loss ». Ainsi, si le sous-jacent touche la barrière, votre produit est désactivé mais peut conserver une valeur résiduelle car le sous-jacent n’est probablement pas au même niveau que le prix d’exercice. La valeur résiduelle théorique de votre produit correspond alors au maximum à la différence entre la barrière et le prix d’exercice, le tout ajusté de la parité. On parle bien ici de maximum car il se peut que votre produit soit désactivé par un écart brutal appelé « Gap ». Dans ce cas votre produit est désactivé par un écart dépassant la barrière et la valeur de remboursement sera plus faible. Pour simplifier la compréhension de ce mécanisme, il faudra toujours retenir que cette valeur de remboursement se calcule en prenant le prix auquel le market maker déboucle sa position de couverture dans les conditions de marché moins le prix d’exercice, le tout ajusté de la parité.

Article tiré du magazine Strike 208 / Décembre 2019

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement