Archives : Actions

Orange et Soitec

Orange : Optimiser l’infrastructure

Premier opérateur télécom en France, Orange est aussi le numéro un de la fibre optique en Europe. S’il n’est pas utile de présenter le géant des télécoms, il reste néanmoins important de garder à l’esprit quelques chiffres notables, comme celui des clients du groupe à travers le monde (266 millions) ou son nombre de salariés (148.000) pour apprécier la dimension de la société.
N’évoluant pas dans le secteur d’activité qui attire les faveurs des investisseurs en bourse, Orange ne jouit pas du parcours boursier le plus palpitant mais a le mérite de délivrer des coupons intéressants. Ces derniers avoisinent les 5% sur l’exercice présent.
Le groupe a récemment dévoilé ses objectifs de long terme dans le cadre du plan Engage2025. Ce plan prévoit la constitution de société d’infrastructures regroupant les antennes et tours mobiles, ainsi que les fibres pour les réseaux fixes. Le but demeure d’optimiser la gestion de ces dernières. Par ailleurs, Orange s’est avancé à verser un dividende de 70 centimes par action. Cette information a d’ailleurs mal été accueillie par les marchés, qui tablaient sur un taux de distribution plus important dans les prochaines années. Tachons de rappeler que la Direction n’a communiqué que sur un seuil minimum.
Les cours ont ainsi nettement reculé sur les dernières séances, une baisse qui pourra être mise à profit. En effet, les prix évoluent au sein d’un trading range extrêmement bien travaillé entre 13 et 15 EUR, un range qui cadre les évolutions des prix depuis 2017. Acheteurs et vendeurs se renvoient ainsi la balle dans cette zone de cours. On pourra se positionner sur la borne basse pour viser la borne haute.

Jordan Dufee. Analyse réalisée le 17/12/2019. © 2019 Zonebourse.com

Soitec : Pour jouer le secteur

Leader mondial de la production de silicium sur isolant (SOI), Soitec s’impose comme un acteur incontournable du marché des matériaux semi-conducteurs. Dans un langage moins technique, la société française conçoit des matériaux sur lesquels sont gravés des transistors, composants de base des circuits électroniques.
Pour avoir un ordre d’idée, des milliards de transistors sont gravés sur chaque plaque de silicium, le but étant de les rendre plus performants et moins gourmands en énergie. Par conséquent, chaque puce découpée sur ces plaques bénéficie de performances notables, l’enjeu de la société étant concrètement de délivrer les matériaux les plus compétitifs en termes de rapport performances/consommation d’énergie.
Soitec a dernièrement dévoilé ses résultats semestriels, qui s’inscrivent en forte croissance par rapport à l’exercice précédent. Le chiffre d’affaires a progressé de 38% à 258.5 millions d’euros tandis que le résultat opérationnel a crû de 23% à 51.3 millions d’euros. Le groupe a par ailleurs confirmé ses objectifs annuels, soit une croissance organique proche de 30%.
Le titre a néanmoins connu de lourds dégagements dernièrement, après un parcours exemplaire tout au long de l’année. Ces prises de bénéfices demeurent une bonne opportunité pour acheter des titres à bon compte. A ce titre, il paraît opportun d’attendre un test du support à 89.3 EUR pour se positionner à l’achat, d’autant plus que la tendance de fond reste malgré tout solidement haussière. On pourra viser dans un premier temps la barre des 100 EUR, avant les plus hauts annuels.

Jordan Dufee. Analyse réalisée le 17/12/2019. © 2019 Zonebourse.com

Article tiré du magazine Strike 209 / janvier 2020

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement