News

En mai, Trump fait ce qui lui plaît

Ce n’est pas nouveau, mais depuis quelques semaines, les tensions géopolitiques et commerciales impliquant les États-Unis se sont raffermies et sont les « drivers » principaux des marchés. Après avoir annoncé le 10 mai une nouvelle hausse de droits de douane sur l’importation de produits chinois, alors même que les négociations entre représentants des deux parties se tenaient à Washington, le président américain en a rajouté une couche fin mai. Il a placé Huawei sur une liste noire empêchant de fait les entreprises américaines, notamment Android, système d’exploitation de Google, de continuer tout échange commercial avec le 2e vendeur mondial de smartphones. Devant l’ampleur des implications de cet embargo, celui-ci a quasi-immédiatement été levé temporairement tout en restreignant les échanges. La Chine de son côté a évidemment menacé de sanctions en retour et on s’interroge sur la capacité de négociation que sa détention de plus de 1 000 milliards de $ d’emprunts d’État américain peut lui procurer. Une vente massive conduirait à une hausse des taux pouvant avoir un impact important sur la croissance américaine.
Uniquement des produits baissiers dans les performances des 30 derniers jours, symbolisant ce climat délétère. Le classement est dominé par le Warrant Put Q126Z sur Renault, affichant plus de 550 % de hausse sur la période d’étude. Suivent les Turbos Illimités BEST Put 4852Z sur Air France – KLM et 837SZ sur Michelin à plus de 390% de hausse. En volume, les débats sont toujours dominés par le LV15Z sur le CAC 40.

Retrouvez le point marchés sur notre site internet en cliquant ici.

Article tiré du magazine Strike 203 / juin 2019

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement