Archives : L'édito

Ifo : retour à la case départ !

L’indice du climat des affaires en Allemagne, l’Ifo, s’est affiché en forte hausse, inattendue, en septembre à 109,5, contre 106,3 le mois précédent… Mais cette forte hausse ne doit pas aveugler les optimistes. L’indice a simplement compensé ses baisses des mois précédents… Depuis le début de l’année 2015, l’Ifo navigue en eaux troubles avec une augmentation de la consommation des ménages venant contrebalancer le ralentissement des exportations.

Les chiffres : l’indice du climat des affaires pour le commerce et l’industrie a affiché une forte hausse de 3.2 points en septembre, de 106,3 à 109,5 points, alors que les analystes attendaient un statu quo… Non seulement la hausse a été remarquable mais elle a aussi surpris tout le monde ! A y regarder de plus près, les deux tiers de cette augmentation sont dus à une amélioration des prévisions des sondées, et un tiers à une meilleure évaluation de la situation actuelle de leurs entreprises.

Notre interprétation : les entreprises ont bénéficié d’une bien meilleure visibilité de leur situation en septembre grâce à un effet de calendrier particulièrement défavorable… cet été ! Septembre bénéficie des mauvais mois de juillet et août. Les carnets de commandes et les cadences de production ont été inhabituellement perturbés… et cet effet s’est traduit dans l’indice qui est ressorti à un niveau anormalement bas pour les 2 mois précédents.

En revanche, l’amélioration des prévisions des entreprises est plus difficile à expliquer. On parle d’un reflux des craintes liées aux conséquences moins graves qu’initialement escomptées du Brexit. En effet, l’économie britannique ne s’est pas effondrée à la surprise de beaucoup d’économistes basés à Londres ! Mais l’indice n’avait pas chuté non plus au cours du mois du vote en faveur du Brexit. Donc il y a une autre explication… ou pas… Peut-être que nous devons simplement accepter, avec le sourire en cas de bonne surprise comme c’était le cas en septembre, que cet indice puisse subir certaines fluctuations non identifiées…

Quoi qu’il en soit, l’indice du climat des affaires est revenu à ses niveaux de novembre 2015. Et il ne s’en éloigne jamais trop depuis plus 18 mois maintenant… Ni trop bas, ni trop haut… En 2009 il était descendu sous les 80 pour remonter à plus de 120 en 2011. Aujourd’hui, la tendance n’est pas claire. D’un côté, les exportations de biens ont tendance à se contracter en moyenne sur les six derniers mois, alors que, à la mi-2015, elles étaient encore en hausse de près de 10%. De l’autre, l’économie allemande bénéficie d’une accélération de la consommation privée et publique qui lui ont permis de maintenir la tête hors de l’eau. Peut-être tenons-nous là une tendance de fonds faisant passer l’Allemagne d’une économie tirant sa force des exportations vers une économie portée par sa demande intérieure ! A suivre. »

Thibaud Renoult.

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement