Archives : A la loupe

IPO : Késaco ?

Si vous suivez l’actualité boursière, vous avez sans doute déjà entendu parler d’IPO. Cet acronyme qui signifie Initial Public Offering en anglais désigne l’introduction en Bourse d’une société. L’objectif pour une entreprise d’accéder aux marchés financiers est bien entendu de lever des fonds pour financer sa croissance mais aussi d’accroître sa notoriété. Dans les dernières introductions majeures citons en France Verallia, le producteur de contenants en verre, ou encore Slack ou Pinterest du côté des géants de la tech US.
Techniquement, comment fonctionne une introduction en Bourse ? Avant l’introduction, l’entreprise est dite « privée » car ses actions, ou ses parts, ne sont qu’aux mains des investisseurs impliqués dès la création ou d’éventuels apporteurs de liquidités définis. Afin d’émettre des actions pour le grand public, la société a deux possibilités. Elle peut décider d’émettre de nouvelles actions, en d’autres termes de procéder à une augmentation de capital. Sinon, ou en parallèle, elle peut choisir de céder des parts des propriétaires existants : cette technique est une cession d’actions. Ensuite, l’entreprise décide comment encadrer l’introduction entre :

  • l’offre à prix ferme : les titres émis sont vendus à prix fixe ;
  • l’offre à prix minimal : un prix de vente minimum est fixé, et seuls les ordres à cours limité sont acceptés ;
  • l’offre à prix ouvert : cette procédure consiste à définir une fourchette à l’intérieur de laquelle le prix fixe sera fixé au dernier moment ;
  • la cotation directe : elle est semblable à l’offre à prix minimal, mais tous les types d’ordres d’achat sont acceptés ;
  • le placement dit garanti : il est destiné aux investisseurs institutionnels.

A venir au mois de novembre : l’introduction de la Française des Jeux dans la côte. Comptez sur nos équipes pour vous proposer des produits de Bourse sur le titre dans la semaine de l’introduction !

Strike Magazine N°207 – novembre 2019

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement