Le sous-jacent du mois

Le secteur automobile fait mauvaise route

Alors que l’année 2017 était synonyme de record pour l’industrie automobile, le second semestre 2018 paraît bien plus sombre pour les constructeurs. L’entrée en vigueur de la nouvelle norme anti-pollution WLTP est un premier nuage dans le ciel du secteur auto. Un manque de temps et d’adaptation de la part des grands groupes a entraîné un repli des immatriculations européennes de 23,4% sur un an en septembre. Les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine et l’instauration de droits de douanes entre ces 2 pays font également diminuer les exportations et la demande sur le marché chinois et par extension sur l’ensemble des pays émergents. De plus, le prix des matières premières a un impact direct sur les coûts de production. En Europe à nouveau, on s’inquiète aussi d’un Brexit sans accord qui pourrait engendrer des retards de livraisons et d’assemblage, mais également un rétablissement de douanes en vertu des règles de l’OMC.

Dans des marchés déjà globalement sous pression, les constructeurs et sous-traitants se sont vus lourdement sanctionner en bourse après leurs révisions de croissance à la baisse. Dans les performances du mois, on retrouve ainsi des produits à la baisse sur Peugeot, Renault, Valeo et Michelin.

Commerzbank propose des produits de bourse, à la hausse ou à la baisse (Warrants, Turbos, Leverage&Short) mais également des produits de rendement sur ses valeurs, à travers des Bonus Cappés ou Discounts.

Commerzbank propose des produits de Bourse sur ces valeurs, des Turbos Illimités Calls.

Cliquez ici pour accéder aux produits

Article tiré du magazine Strike 196 / Novembre 2018

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement