Actions

Les actions 192

BENETEAU

Toute voile dehors

Grand nom de la conception et de la construction de bateaux de plaisance, le groupe Bénéteau demeure un acteur mondial des industries nautiques. Fondée en 1884, la société exerce aujourd’hui ses activités à travers sa division Bateaux, qui constitue d’ailleurs la majorité de ses revenus (à hauteur de 85% de son chiffre d’affaires), à laquelle vient se greffer la division Habitat de loisirs, fruit d’une stratégie de diversification bien huilée. Profitant d’un environnement porteur sur ses deux principales activités, le groupe parvient à séduire de nombreux investisseurs, comme en atteste l’appréciation de son cours de bourse en 2017 de près de 50%. Bien qu’à première vue le vent semble tourner cette année avec une maigre appréciation de 0.5% depuis le 1er janvier, le groupe dispose néanmoins de nombreux arguments pour s’y intéresser de près. Tout d’abord, les récentes publications confirment la dynamique profitable du groupe, bien parti pour atteindre ses objectifs 2020 plus tôt que prévu. Plus concrètement, dans le cadre du plan « Transform to Perform », Bénéteau vise un chiffre d’affaires de 1.4 milliard d’euros pour un résultat opérationnel de l’ordre de 115 millions d’euros. Il s’agit ainsi de viser une croissance deux fois supérieure à celle du marché à travers une internationalisation des activités, un développement de la gamme de produits et un strict contrôle des coûts de fabrication. Compte tenu d’un niveau des prises de commandes significatif et d’une croissance du chiffre d’affaires de 10.6% sur le premier semestre de l’exercice en cours, le pari est en passe d’être réussi. Cela permet à la direction de relever ses guidances, pour désormais viser un chiffre d’affaires de 1.5 milliard d’euros et un résultat opérationnel de 130 millions d’ici à 2020. Dans ce cadre, les différents bureaux d’analystes maintiennent un avis favorable au dossier, avec un objectif de cours moyen à 21.6€, soit une espérance de gain de près de 9% par rapport au cours actuel. Techniquement, en unités de temps hebdomadaires, la tendance de fond demeure positive à l’image des creux et des sommets qui restent ascendants. Le timing paraît opportun pour initier des positions longues, les cours franchissant à la hausse leur moyenne mobile à 20 semaines. On pourra ainsi viser la ligne des 22€ dans un premier temps avant de réaliser de nouveaux plus hauts.

Jordan Dufee. Analyse réalisée le 23/05/2018.
© 2018 Zonebourse.com

VALÉO

Fausse sortie de route ?

Star des équipementiers automobiles de la cote européenne, Valeo connait une année 2018 délicate, marquée par une crise de confiance des investisseurs vis-à-vis de la direction du groupe. Par conséquent, la valeur de la société emprunte un parcours accidenté et sous-performe ses pairs. Nuançons toutefois cette récente trajectoire par l’excellente performance boursière de l’équipementier, dont le cours de l’action progresse de 240% en cinq ans. Fruit de la discorde, les prévisions de la direction jugées trop prudentes en termes de croissance organique et de marges, impactées par de multiples éléments : un euro fort, une hausse du prix des matières premières et surtout les lourds investissements en R&D (pour rendre opérationnelle la coentreprise constituée avec Siemens dans le segment des voitures électriques). En somme, Valeo vise une croissance organique de l’ordre de 5% en 2018, après une croissance de 7% l’an passé, le tout avec une marge opérationnelle stable. En outre, la dernière publication trimestrielle fut partagée alors que le groupe prend du retard sur des objectifs déjà jugés prudents (via une croissance organique de seulement 1% sur le premier trimestre 2018). Jacques Aschenbroich, PDG de Valeo, indique néanmoins que le calendrier sera plus favorable pour les prochains trimestres et s’attend à une accélération de l’activité, de quoi rassurer les opérateurs à court terme. A ce titre, force est de reconnaître que l’équipementier français se montre confiant dans la réalisation de ses objectifs de moyen terme en maintenant un chiffre d’affaires de 27 milliards d’euros d’ici à 2021 (versus 18,6 milliards en 2017). Avec un carnet de commandes au beau fixe et un positionnement idéal dans les véhicules autonomes et électriques, un grand nombre de bureaux d’analystes anticipe des jours meilleurs pour Valeo, qui pourrait surprendre lors des prochaines publications. Compte tenu de ces éléments, la correction du titre peut être mise à profit. D’un point de vue graphique, en données hebdomadaires, le titre revient au contact d’une résistance, anciennement support à 58.60€. Un débordement en clôture de cette ligne pourrait permettre d’ouvrir des positions acheteuses, pour viser la cible des 62€ dans un premier temps, puis 65€ par extension. Un stop pourra être placé sous l’oblique ascendante de long terme pour se prémunir d’une correction plus marquée des cours.

Jordan Dufee. Analyse réalisée le 23/05/2018.
© 2018 Zonebourse.com

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement