Archives : Actions

Les Actions

Bouygues

Dynamique commerciale sur tous les fronts

Fleuron industriel français, Bouygues demeure un groupe diversifié, ses activités étant partagées entre trois pôles : la construction, la télécommunication et la télévision. Sur l’exercice 2018, ces trois divisions ont progressé en termes de chiffre d’affaires, mais paradoxalement, cet alignement des planètes ne se répercute par sur les cours de bourse de Bouygues. Au contraire, le titre sous-performe le CAC40, avec une progression de seulement 4,6% depuis le début de l’année, contre près de 14,4% pour son benchmark.

Sur le front des fondamentaux, Bouygues enregistre une dynamique commerciale solide dans ses trois activités, ce qui permet au groupe français de réaliser un chiffre d’affaires consolidé de 35.6 milliards d’euros (en hausse de 8% par rapport à 2017). Au sein de la division construction, les revenus ont progressé de 8,4% et devraient continuer de croître en raison de l’intégration de nombreuses acquisitions. Par ailleurs, le chiffre d’affaires de TF1 grimpe de 7% par rapport à 2017 grâce à une bonne progression de sa part d’audience, synonyme de revenus publicitaires croissants. Enfin, le parc mobile de Bouygues Telecom augmente de près de 2 millions de clients en 2018 (à 16,4 millions de clients fin décembre 2018). Cette dynamique commerciale permet à la division Télécom d’enregistrer une hausse de ses revenus de près de 6% sur un an.

Sur la base de ces résultats, Bouygues se montre confiant quant à sa capacité d’atteindre 1 milliard d’euros de cash-flow d’ici deux ans, toujours grâce à la bonne orientation de ses trois activités.

D’un point de vue technique, en unités de temps hebdomadaires, la tendance de fond apparait baissière, à l’image de l’orientation des différentes moyennes mobiles à 20, 50 et 100 périodes. Toutefois, un rebond technique prend forme depuis le débordement des 31.5€ et la sauvegarde de ce niveau pourrait suggérer un retournement de tendance. A ce titre, on pourra ouvrir des positions acheteuses pour viser dans un premier temps la prochaine résistance à 35€.

Jordan Dufee. Analyse réalisée le 20/03/2019. © 2019 Zonebourse.com

RENAULT

Présente une certaine résilience

En dépit d’un news flow délicat, principalement lié à un environnement économique mondial dégradé (guerre commerciale, détérioration du secteur, prudence avec le diesel) et au feuilleton Carlos Ghosn, Renault a souffert, à l’image de la fonte de sa valorisation boursière de près de 30% sur la seule année 2018.

Pourtant, le constructeur français présente une bonne résilience dans ses résultats et une certaine agilité à évoluer dans un environnement qui se veut de plus en plus complexe. Preuve en est, Renault a, malgré de nombreux vents contraires, atteint ses objectifs 2018. Le groupe au losange a fait état d’un chiffre d’affaires en baisse de 2,3% à 57,42 milliards d’euros, mais en hausse de 2,5% si l’on exclut l’impact devises. Renault a également confirmé les objectifs de son plan « Drive the future », soit un chiffre d’affaires supérieur à 70 milliards d’euros et une marge opérationnelle de plus de 7% à l’horizon 2022.

Par ailleurs, la constitution d’un « conseil opérationnel » pour l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi devrait rassurer les investisseurs sur le bon fonctionnement opérationnel de l’entité. Une fois les craintes dissipées, les atouts de Renault, en termes de valorisation et de rendement, pourraient revenir sur le devant de la scène.

Graphiquement, en données hebdomadaires, la pression vendeuse de 2018 a laissé place à une longue phase d’accumulation sous 60€. Celle-ci pourrait à son tour prendre fin au profit d’une dynamique plus affirmée avec un débordement des 62€. On pourra donc ouvrir des positions à l’achat au-delà de cette résistance, pour profiter d’un retournement de tendance en direction de 70€.

Jordan Dufee. Analyse réalisée le 20/03/2019. © 2019 Zonebourse.com

AVERTISSEMENT : la rubrique « Analyse Zone Bourse » comprend la diffusion sans aucune modification des articles rédactionnels (analyses techniques, analyses fondamentales, notes de recherche), des analyses graphiques et des recommandations d’investissement à caractère général (ci-après designées collectivement “les informations“) produites par la société Surperformance SAS, éditrice du site Internet Zonebourse.com. Les informations de cette rubrique représentent une communication à caractère promotionnel et n’ont notamment pas été élaborées conformément à toutes les dispositions réglementaires visant à promouvoir l’indépendance des analyses financières. La Commerzbank et ses employés ne sont pas soumis à l’interdiction d’effectuer des transactions sur les instruments financiers présentés dans cette rubrique avant la diffusion du magazine Strike.

Article tiré du magazine Strike 201 / avril 2019

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement