Archives : Actions

Les actions

LE BRENT
Attention aux mouvements violents

Actions-Brent-n167

C’est toujours la volatilité qui caractérise les cours de l’or noir depuis de nombreuses semaines. Les intervenants agissant au gré des annonces et des mouvements importants du sous-jacent.
De nouveaux éléments récents ont entrainé un repli rapide des cours ces dernières séances. En effet, un accord entre la Russie
et l’Arabie Saoudite a abouti à un gel de la production…mais certains attendaient plus de cet accord, notamment une baisse
de la production.
Alors que les niveaux de production sont au maximum, cet accord ne fait finalement pas avancer la situation de surproduction qui a pour conséquence une baisse des prix.
La dynamique baissière reste totalement d’actualité avec des tentatives de rebonds inachevées, des moyennes mobiles orientées à la baisse ainsi qu’un canal descendant clairement identifiable.
Après une chute vertigineuse, les risques baissiers semblent se
réduire avec sur le sous-jacent de nombreux intervenants possédant des positions « short » qui pourraient être coupées rapidement en cas de reprise à la hausse.
Il reste donc préférable de jouer un scénario haussier sur le Brent avec un levier limité. Au-dessus des 30 USD ce scénario sera maintenu avec comme cibles haussières, un retour à la moyenne
20 semaines à 40 USD puis la prochaine résistance à 45 USD.

Etienne Veber. Analyse réalisée le 22/02/2016
© 2016 Zonebourse.com

 

L’EURO/DOLLAR
La FED peut-elle vraiment faire marche arrière ?

Actions-Euro-n167

Portée par le repli généralisé du billet vert, en attendant une probable nouvelle action de la BCE, la devise européenne se donne de l’élan pour s’éloigner un peu plus de ses récents points bas, sans toutefois déclencher le moindre signal de retournement à long terme.
Déstabilisés par les récents tumultes sur les marchés financiers internationaux, les investisseurs ne croient plus en la moindre nouvelle hausse de taux directeur de la Réserve Fédérale en 2016. Certains évoquent même la fantasque hypothèse d’un rétropédalage de l’institution américaine. Cet ajustement significatif des attentes a fortement pénalisé le Dollar au mois de février. Pourtant, la nouvelle baisse du chômage américain qui passe sous la barre symbolique de 5%, combinée à une hausse des salaires supérieure aux attentes, et l’audition moins accommodante que prévu de Janet Yellen au Congrès, montrent bien qu’un tel scénario est encore très loin d’être entériné.
A l’inverse, Mario Draghi a de son côté davantage de raisons de s’inquiéter. Les potentielles conséquences de la chute des cours des matières premières sur la stabilité des prix ou des turbulences financières sur la santé du secteur bancaire européen, l’ont ainsi poussé à répéter devant le Parlement européen que le Conseil des gouverneurs se tenait prêt à agir de nouveau lors de sa prochaine réunion. Alors qu’une telle décision pourrait nettement peser sur l’Euro a mois de mars, la récente poussée de fièvre de la monnaie unique représente probablement une motivation supplémentaire dans un tel contexte.
Graphiquement, en données hebdomadaires, la parité consolide depuis près d’un an dans un range délimité par notre support à 1.0504 et notre résistance à 1.1446 USD, lequel s’inscrit dans une tendance toujours baissière. Tant que la borne haute ne sera pas franchie en clôture hebdomadaire, nous conservons donc notre position vendeuse dans l’attente d’une cassure par le bas.

Mathieu Burbau. Analyse réalisée le 22/02/2016
© 2016 Zonebourse.com

 

AIRBUS
Bénéficie du dollar fort

Actions-Airbus-n167

La faible valorisation du groupe Airbus est un argument de taille pour les investisseurs souhaitant investir dans l’avionneur Franco-Allemand. Le groupe profite également de la force du dollar, monnaie dans laquelle la majorité des commandes sont libellées. A la date de rédaction de l’analyse, les chiffres annuels ne sont pas encore connus, mais les analystes prévoient une hausse de l’ordre de 7% du chiffre d’affaires et d’environ 20% du résultat net.
Techniquement, c’est un niveau d’importance qui a été testé au cours du mois de février en données hebdomadaires (la zone
des 51 EUR). L’action se situe ainsi au sein d’un large couloir
51 / 68 EUR, soutenue par une droite oblique ainsi que la moyenne mobile à 100 semaines. Depuis le retour sur le support et le rebond initié sur ce niveau, le scénario haussier reste donc privilégié.
Par conséquent, la zone des 55 EUR travaillée actuellement offre
un point d’entrée intéressant avec un potentiel d’un peu plus de 10% en anticipant le ralliement des points hauts de 2015 à 68 EUR.
Un stop de protection servira de garde-fou en cas d’enfoncement du support des 51.3 EUR en données hebdomadaires.

Etienne Veber. Analyse réalisée le 22/02/2016
© 2016 Zonebourse.com

 

ALCATEL-LUCENT
Scénario haussier privilégié

Actions-Alcatel-n167

La situation financière du groupe Alcatel-Lucent s’améliore, les marges s’apprécient, tout en restant sur des niveaux de valorisation corrects. En 2015, la trésorerie du groupe s’établit à 1.32 milliard d’euros, les marges brutes sont remontées à près de 5%.
Les résultats 2015 sont ressortis de bonne facture, avec un
consensus largement dépassé en termes de résultat net et globalement conformes pour les chiffres de ventes. Ces éléments devraient raviver le mouvement positif du titre pour les prochaines séances.
Sur le graphique en données hebdomadaires, la zone des 2.9/3 EUR fait office de niveau de rebond, d’autant plus qu’on retrouve une droite oblique dans la même zone. Ces niveaux de prix offrent une décote de plus de 25% par rapport aux récents plus hauts
établis à la fin de l’année 2015. D’un point de vue purement technique, c’est ainsi le dépassement de la moyenne mobile
à 100 semaines qui viendrait valider le scénario haussier du titre Alcatel-Lucent pour les prochaines semaines.
Ainsi, au-delà des 3.1 EUR, la hausse sera privilégiée en premier
lieu avec un retour anticipé sur les 3.5 EUR (zone de convergence des moyennes mobiles journalières à 20 et 50 périodes) puis les 3.9 EUR. Une rechute sous les 2.87 EUR invaliderait notre stratégie.

Etienne Veber. Analyse réalisée le 22/02/2016
© 2016 Zonebourse.com

 

AVERTISSEMENT : la rubrique « Analyse Zone Bourse » comprend la diffusion sans aucune modification des articles rédactionnels (analyses techniques, analyses fondamentales, notes de recherche), des analyses graphiques et des recommandations d’investissement à caractère général (ci-après designées collectivement “les informations“) produites par la société Surperformance SAS, éditrice du site Internet Zonebourse.com. Les informations de cette rubrique représentent une communication à caractère promotionnel et n’ont notamment pas été élaborées conformément à toutes les dispositions réglementaires visant à promouvoir l’indépendance des analyses financières. La Commerzbank et ses employés ne sont pas soumis à l’interdiction d’effectuer des transactions sur les instruments financiers présentés dans cette rubrique avant la diffusion du magazine Strike.
Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement