Archives : Le sous-jacent

Orange, la connexion ne passe plus

 

La dégringolade… C’est le moins que l’on puisse dire pour le cours de bourse du groupe de télécommunications français. Début décembre, l’entreprise publie une feuille de route, « Engage 25 », plutôt rassurante pour 2025 avec de bonnes perspectives long-terme sans pour autant s’engager sur une hausse du dividende dans les 5 années à venir. Et ça … Les actionnaires ne l’ont pas digéré et se sont immédiatement détournés de la valeur. Autre sujet d’inquiétude : la cession d’une partie de ses tours de téléphonie mobile en Europe. Pourtant, le groupe annonce aussi prévoir une croissance régulière de son excédent brut d’exploitation ajusté au cours des prochaines années. Soit 1 milliard d’euros d’économies nettes d’ici à 2023 et le regroupement des tours de son réseau mobile pour en augmenter la valeur.
Bilan des courses : -9% entre le 20 novembre et le 17 décembre pour le cours d’Orange. C’est donc, pour une fois dans cette rubrique, les porteurs de Puts qui ont su tirer leur épingle du jeu. Les détenteurs du Warrant Put 694JZ, de prix d’exercice 14 euros, ont en effet vu leur performance augmenter de 386% sur la période, soit un effet de levier de plus de 42. Ce produit arrivant à expiration fin 2019, il n’est plus adapté pour mettre en place un scénario baissier sur la valeur. Commerzbank propose des Warrants, Turbos (à maturité, Illimités, BEST), Stability, Bonus Cappés et Discounts sur Orange pour investir sur une hausse, baisse ou stabilité potentitelle du titre dans les mois à venir !

Cliquez-ici pour découvrir les produits de Bourse sur Orange

Les performances passées ne sont pas un indicateur des performances futures et les résultats obtenus donnés sur ces produits, donnés à titre d’exemple uniquement, ne présagent aucunement des résultats futurs. Vous pensez à faire l’acquisition d’un produit complexe dont la compréhension n’est pas simple et peut même être difficile. Nous conseillons aux clients intéressés et aux investisseurs potentiels de lire le Prospectus de Base et les Conditions Définitives avant de prendre leur décision d’investissement afin d’être pleinement informés et de parfaitement comprendre les risques et bénéfices potentiels du produit. L’approbation du Prospectus de Base par la Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht (BaFin) ne doit pas être considérée comme une recommandation des titres présentés.

Article tiré du magazine Strike 209 / janvier 2020

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement