Archives : Pétrole et Euro/Dollar

Pétrole et Euro/Dollar

LE BRENT

Barrière psychologique des 80 USD

Le Brent reste soutenu par les conséquences de l’ouragan Florence sur l’industrie américaine, ce qui pousse les opérateurs à rester attentifs aux risques de pénurie, surtout depuis les récentes baisses des stocks aux Etats-Unis. L’Arabie Saoudite se dit satisfaite d’un prix proche des 80 USD, résultante prévisible et inévitable de l’embargo américain sur les exportations iraniennes dans un environnement de demande mondiale soutenue.

La possibilité que se tienne une prochaine réunion de l’OPEP au sujet de la compensation de la baisse des exportations de Téhéran n’obère en rien la performance du contrat européen de l’or noir depuis le début d’année (+18%).

Techniquement en données hebdomadaires, les cours du Brent reviennent tester pour la énième fois la résistance des 79/80 USD. Le franchissement, en clôture semaine, validerait le départ d’une extension du mouvement de fond haussier, en direction des 86 USD. A contrario, un nouvel échec prolongerait la longue phase de consolidation horizontale entre 70 et 80 USD.

Patrick Rejaunier. Analyse réalisée le 20/09/2018.
© 2018 Zonebourse.com

L’EURO/DOLLAR

Trump torpille son premier créancier

Si la monnaie unique profite de la moindre accalmie sur le marché des changes pour tenter un nouvel assaut, le protectionnisme américain, les déséquilibres macroéconomiques et les divergences de politique monétaire continuent de plaider en faveur du billet vert. En quelques semaines, Donald Trump aura comparé l’Europe à la Chine en « plus petit », menacé de quitter l’OMC qu’il qualifie de « pire accord commercial jamais conclu », puis annoncé la mise en place d’une nouvelle taxe de 10% sur 200 milliards de dollars d’importations chinoises. Un seuil qui pourrait même atteindre 25% en 2019. Heureusement, les représailles modérées de Pékin, son premier créancier, via une taxe de 5 à 10% sur 60 milliards de dollars d’importations américaines, ont contribué à minimiser le risque d’escalade et à apaiser les milieux d’affaires. Côté macro, l’Oncle Sam enregistre des données contradictoires en matière d’inflation. D’un côté l’indicateur PCE, le baromètre préféré de la FED, atteint un record en six ans et les salaires progressent à un niveau inédit depuis juin 2009. De l’autre, la hausse des prix à la production, comme à la consommation, ralentit significativement. Les investisseurs s’attendent néanmoins toujours à deux hausses de taux supplémentaires d’ici la fin de l’année malgré les critiques du président américain envers la banque centrale. En Europe, l’inflation sous-jacente se tasse encore, de quoi conforter la BCE dans sa prudence, par ailleurs motivée par la politique américaine, l’imprévisibilité du nouveau gouvernement italien ou la situation en Turquie. Graphiquement, en données hebdomadaires, l’Euro s’est appuyé sur un support de long terme pour prendre ses distances avec ses points bas annuels. Les cours restent toutefois à l’intérieur d’un canal baissier, dont la pertinence est renforcée par l’orientation des moyennes mobiles à 20 et 50 semaines. Un retour vers 1.1412 semble ainsi tout à fait crédible.

Mathieu Burbau. Analyse réalisée le 20/09/2018.
© 2018 Zonebourse.com

AVERTISSEMENT : la rubrique « Analyse Zone Bourse » comprend la diffusion sans aucune modification des articles rédactionnels (analyses techniques, analyses fondamentales, notes de recherche), des analyses graphiques et des recommandations d’investissement à caractère général (ci-après designées collectivement “les informations“) produites par la société Surperformance SAS, éditrice du site Internet Zonebourse.com. Les informations de cette rubrique représentent une communication à caractère promotionnel et n’ont notamment pas été élaborées conformément à toutes les dispositions réglementaires visant à promouvoir l’indépendance des analyses financières. La Commerzbank et ses employés ne sont pas soumis à l’interdiction d’effectuer des transactions sur les instruments financiers présentés dans cette rubrique avant la diffusion du magazine Strike.

Article tiré du magazine Strike 195 / Octobre 2018

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement