Archives : Pétrole et Euro/Dollar

Pétrole et Euro/Dollar

LE BRENT

Une offre toujours élastique

brent-173

Les récentes annonces autour de la reprise ou non de la production libyenne ont entraîné un regain de volatilité sur le pétrole. Les investisseurs craignent une surproduction de l’or noir en face d’une demande mondiale qui stagne. En effet, un tanker a récemment quitté la zone du « croissant pétrolier » en Libye, une première depuis deux ans.

De plus, les pays producteurs restent toujours proches d’un accord qui permettrait de stabiliser le marché. Le Venezuela, qui possède des réserves quantitatives, milite fortement pour le gel de la production afin de doper les cours du pétrole et d’éviter, par conséquent, que son économie ne sombre davantage.

En données hebdomadaires, le Brent se trouve bloqué par la barre psychologique des 50 USD le baril. Les flux vendeurs nés du test de la borne haute accentuent leur emprise sur le contrat sans pour autant le dégrader fortement. L’engouement haussier de cet été a donc connu un blocage, permettant aux cours de revenir au contact de la moyenne mobile 50 semaines des 44 EUR. Ce niveau devrait permettre aux plus audacieux de se

positionner à l’achat pour viser une relance en direction des 50 USD.

Patrick Rejaunier Analyse réalisée le 23septembre 2016
© 2016 Zonebourse.com

L’EURO/DOLLAR

La FED toujours prudente

eurusd-173

Bien qu’un prochain tour de vis monétaire semble se préciser outre-Atlantique, la Réserve Fédérale vient de valider à nouveau le statu quo de sa politique au mois de septembre, dans l’attente d’une confirmation des progrès de l’économie américaine.

D’un côté, le camp des dissidents, favorables à une hausse de taux immédiate, se renforce depuis le mois de juillet, en passant de 1 à 3 membres sur l’ensemble des 10 dirigeants votants, signe que la banque centrale américaine, qui juge les risques à court terme sur les perspectives économiques « globalement équilibrés », progresse sur la voie de la normalisation.

De l’autre, l’institution ne prévoit plus qu’un seul resserrement cette année, contre 2 auparavant, tandis que ses anticipations pour 2017 et 2018 ainsi que sa prévision de long terme ont également été abaissées, la faute à des indicateurs nettement moins robustes sur les dernières semaines.

La FED se réunira de nouveau début novembre, peu avant l’élection présidentielle, puis mi-décembre. Bien qu’encore loin d’être entérinée, l’annonce d’une nouvelle action parait donc plus probable à l’occasion de cette dernière échéance.

En Europe, le challenge de la BCE se distingue de celui de son homologue américaine puisque l’autorité monétaire de Francfort doit inlassablement faire face à une inflation extrêmement faible (+0.2% sur un an) combinée à un taux de chômage élevé (10.1%) sans que les grandes manœuvres dont elle a usé ne parviennent à inverser la tendance de façon significative.

Graphiquement, en données hebdomadaires, si l’Euro peine toujours à contester durablement son inébranlable trading range de long terme (1.0587-1.1443), les cours ont évolué quasi-exclusivement au-delà de 1.0987 USD en 2016, reflétant un soutien prononcé. Face à la retenue de la FED et à l’impuissance de la BCE, le haut de la fourchette pourrait ainsi être une nouvelle fois testé au cours des prochaines semaines.

Mathieu BURBAU Analyse réalisée le 23septembre 2016
© 2016 Zonebourse.com

AVERTISSEMENT : la rubrique « Analyse Zone Bourse » comprend la diffusion sans aucune modification des articles rédactionnels (analyses techniques, analyses fondamentales, notes de recherche), des analyses graphiques et des recommandations d’investissement à caractère général (ci-après designées collectivement « les informations ») produites par la société Surperformance SAS, éditrice du site Internet Zonebourse.com. Les informations de cette rubrique représentent une communication à caractère promotionnel et n’ont notamment pas été élaborées conformément à toutes les dispositions réglementaires visant à promouvoir l’indépendance des analyses financières. La Commerzbank et ses employés ne sont pas soumis à l’interdiction d’effectuer des transactions sur les instruments financiers présentés dans cette rubrique avant la diffusion du magazine Strike.

Article tiré du magazine Strike 173 / Octobre 2016

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement