Archives : Indices

Trimestriels et annonces politiques, la volatilité devrait être au rendez-vous

Après 2 mois de hausse ininterrompue suite à la victoire de Donald Trump aux élections présidentielles américaines, les places financières marquent une pause en ce début d’année. Les opérateurs procèdent à quelques prises de bénéfices légitimes alors que vient notamment de débuter la saison des résultats trimestriels des deux côtés de l’Atlantique.

Plusieurs éléments incitent à la prudence et plaident en faveur d’une consolidation des places financières, à court terme. Aux Etats-Unis, ce sont principalement les incertitudes liées au programme économique du nouveau président. Donald Trump a en effet promis de larges dépenses d’infrastructures, des mesures de relance budgétaires et des baisses d’impôts significatives. C’est sur ces promesses que les marchés avaient fortement progressé depuis novembre, les premières annonces seront donc scrutées avec grand intérêt. Son attitude protectionniste et sa volonté de renégocier les accords internationaux (Alena, traité transpacifique…) pourraient également raviver les craintes des opérateurs et susciter de nouveaux dégagements sur les places financières.
En dépit de ces incertitudes, la Réserve Fédérale reste décidée à poursuivre la normalisation de sa politique monétaire compte tenu de la situation de quasi plein emploi aux Etats-Unis et de l’inflation qui tend vers l’objectif des 2%, avec trois resserrements monétaires prévus cette année.
La saison des résultats trimestriels vient par ailleurs de débuter. Les analystes tablent sur une hausse de l’ordre de 3% des bénéfices des sociétés au quatrième trimestre, dans la lignée du troisième trimestre 2016 (+3.2%). Outre ces publications qui devront dépasser les attentes, les opérateurs prêteront une grande attention aux projections pour les mois à venir. Le consensus semble particulièrement optimiste pour 2017, avec une hausse moyenne de plus de 11% des bénéfices attendue pour les quatre trimestres de l’année. Des commentaires prudents de la part des responsables des sociétés seraient alors nettement sanctionnés.

En Europe, l’attention sera également focalisée sur les publications de sociétés même si ce sont encore une fois les incertitudes politiques qui pourraient être source de volatilité sur les marchés actions, avec l’évolution du dossier « Brexit » dans les semaines à venir. Du côté de la banque centrale européenne, il n’y a aucun élément majeur à attendre. Les taux devraient rester sur les niveaux actuels et le programme de rachats d’actifs sera ramené à 60 milliards d’euros par mois à compter d’avril, même si la BCE reste disposée à agir davantage si la situation économique de la zone euro l’exigeait.

D’un point de vue technique, l’indice CAC40 est en phase de consolidation horizontale depuis le début de l’année et se maintient pour le moment à quelques pourcents de ses récents plus hauts.
En données hebdomadaires, la tendance est clairement haussière au-dessus des 4660 points, zone de convergence des moyennes mobiles à 20 et 100 semaines.
A plus court terme, l’indice parisien montre des signes de fébrilité, revenant à proximité des 4800 points. L’enfoncement de cette zone de soutien militerait pour l’amorce d’une consolidation de plus forte ampleur en direction des 4700 points voire 4600 points par extension, niveau correspondant à la moyenne mobile à 100 jours.
Un retour dans cette zone de cours serait l’occasion de revenir à l’achat avec un meilleur timing.

Laurent POLSINELLI. © 2016 Zonebourse.com

CAC 40

CAC_DAILY 177CAC_DAILY 177

DOW JONES

DJ_FR 177

Le DOW JONES montre quelques signes d’essoufflement, après sa forte progression enregistrée depuis début novembre. Les incertitudes politiques liées au programme du nouveau président américain et le début de la saison des résultats trimestriels incitent les opérateurs à prendre quelques bénéfices. L’indice américain est désormais en phase de consolidation horizontale et l’enfoncement des 19500 points dégraderait la configuration, suggérant des dégagements plus marqués en direction des 19000/18640 points.

 

 

 

 

NASDAQ 100

NDX_FR 177Le NASDAQ100 reste en phase de rattrapage et évolue à proximité de ses plus hauts historiques, ne donnant pour le moment aucun signe de faiblesse. En données hebdomadaires, la tendance est clairement haussière au-dessus des 4860 points, niveau correspondant à la moyenne mobile à 20 semaines. Seule une rechute sous ce niveau suggérerait l’amorce d’une consolidation en direction des 4660 points, mouvement qui permettrait de revenir à l’achat à moindre risque.

 

 

 

 

NIKKEI

NIKKEI_FR 177Après une brève incursion au-delà des 19600 points, le NIKKEI marque une pause dans un contexte de prises de bénéfices. Le récent raffermissement du yen face au dollar pèse notamment sur la tendance, la parité étant passée de 118.6 à 113 en quelques séances. Bien que la tendance reste haussière au-dessus des 17565 points, à court terme, l’enfoncement des 18770 points militerait pour l’amorce d’une consolidation en direction des 18290/18000 points, mouvement qui ne remettrait pas en cause la dynamique de fond.

 

 

 

 

AVERTISSEMENT : la rubrique « Analyse Zone Bourse » comprend la diffusion sans aucune modification des articles rédactionnels (analyses techniques, analyses fondamentales, notes de recherche), des analyses graphiques et des recommandations d’investissement à caractère général (ci-après designées collectivement « les informations » produites par la société Surperformance SAS, éditrice du site Internet Zonebourse.com. Les informations de cette rubrique représentent une communication à caractère promotionnel et n’ont notamment pas été élaborées conformément à toutes les dispositions réglementaires visant à promouvoir l’indépendance des analyses financières. La Commerzbank et ses employés ne sont pas soumis à l’interdiction d’effectuer des transactions sur les instruments financiers présentés dans cette rubrique avant la diffusion du magazine Strike.

Article tiré du magazine Strike 177 / Février 2017

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement