A la loupe

Volatilité : Fin de l’anomalie

Après 52 incursions sous les 10 points en 2017 et 9 en 2018, le VIX semble avoir abandonné ses niveaux records. Depuis le début de l’année, l’indice de volatilité du S&P 500, baromètre de la perception du risque sur les marchés, ne s’est pas une seule fois affiché sous les 12. Ce n’est pas encore une tempête mais ce n’est pas non plus le beau fixe.
Lors de la hausse des marchés du début de l’année, la volatilité s’est fortement réduite. La fin de l’espoir des marchés quant à une résolution rapide des différends commerciaux entre États-Unis et Chine a en revanche eu l’effet inverse. L’annonce début mai par Donald Trump de nouvelles taxes sur les importations chinoises ont fait dévisser les marchés et remonter le VIX. Les sources d’inquiétudes pour les investisseurs ne manquent pas et cela se ressent fortement sur cet indice.
L’évolution du VCAC, équivalent du VIX mais pour le CAC40, a été extrêmement proche de celle de l’indice américain. Alors que le cours de l’indice français est traditionnellement supérieur à celui de son homologue, cet écart s’est effacé à la fin de l’année 2017 et depuis VCAC et VIX évoluent de façon quasiment identique.
Pour les investisseurs souhaitant profiter de l’évolution de la volatilité, Commerzbank propose des Turbos Illimités. Ces produits vous permettent de vous positionner sur l’évolution du VIX ou du VSTOXX (volatilité de l’indice européen, EuroStoxx50), avec un effet de levier à la hausse comme à la baisse.
Pour ceux souhaitant se positionner sans effet de levier, il existe aussi des Certificats Leverage et Short sur le VIX.

Retrouvez ici nos produits sur le VIX et VSTOXX

Article tiré du magazine Strike 203 / juin 2019

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement