Archives : A la loupe

Volatilité, liquidités et congés

Bien souvent les investisseurs imaginent que lors des mois d’été, les opérateurs de marché prenant leur congé, les indices rentrent dans une certaine torpeur estivale dont ils ne sortiront qu’au début du mois de septembre. Cette perception peut ainsi s’accompagner d’un défaut de prudence, notamment parce qu’elle s’avère complètement incorrecte.
Le graphique ci-dessous représente les écarts de volume et de volatilité du CAC40 pour chaque mois par rapport à la moyenne de l’année. Ainsi, depuis 1987, le mois de septembre a en général des volumes qui sont de 10% supérieurs et une volatilité 2% inférieure à la moyenne des autres mois.

Une première observation résulte que finalement, l’amplitude des variations de l’indice (différence entre le plus haut et le plus bas de l’indice) est assez similaire, peu importe le mois considéré. Les mois d’août et septembre sont les moins volatils mais restent extrêmement proches de la moyenne.
En ce qui concerne les volumes échangés, la situation est différente. Comme pour la volatilité, juillet est un mois parfaitement normal, les volumes échangés restant extrêmement proches de la moyenne. Pour les mois d’août et décembre, on observe en revanche un décalage significatif par rapport à la moyenne, les volumes échangés étant environ 10% plus faibles que pour les autres mois. Ce décalage est toutefois largement insuffisant pour affecter la liquidité globale du marché.
Finalement, cette situation est assez normale, les événements géopolitiques ou macroéconomiques ne sont en aucun cas liés aux congés des opérateurs de marché et donc la bourse continue de réagir normalement à tout événement en période estivale. Il convient donc de ne pas partir en vacances sans prendre de précaution. A ce sujet, les questions lecteurs pourront vous être d’une grande aide.

Article tiré du magazine Strike 204 / Juillet Août 2019 

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement