Archives : Questions

Vous avez des questions ? Nous avons les réponses…

avril 2005

Question posée au numéro vert : 0800 80 10 80

Pourquoi choisir un warrant dont le delta est compris entre 30 et 60 % ?

Rappelons tout d’abord la définition du delta : il indique la variation en euro du prix du warrant pour une variation de 1 euro du sous-jacent. Cet indicateur technique est toujours mesuré en pourcentage et doit être systématiquement ajusté de la parité.

Afin de visualiser plus facilement ce qu’il représente, prenons l’exemple simple d’un warrant sur action. Si un warrant Call sur Alcatel a un delta de 40 %, cela signifie que lorsque l’action Alcatel gagne un euro, le warrant progresse de 1 euro x 40 %, ce qui équivaut à un gain de  0,40 euro. Si la parité est de 10/1, il suffit en fait de diviser le résultat par 10, soit 0,40/10 ; le warrant progresse donc de 0,04 euro.

Lorsqu’un warrant est en dehors de la monnaie, il n’est pas rare de voir un delta faible associé à une élasticité forte. Le warrant peut être attirant, mais il est surtout difficile à manier à court terme. Le pas de cotation (représentant la variation de l’action sous-jacente nécessaire pour gagner un centime sur le warrant) calculé par la formule suivante : (1/((delta*100)/parité)), de ce type de warrant sera très élevé, et il faudra des mouvements très importants du sous-jacent pour voir ses espérances de gain se réaliser.  D’autres warrants permettront de prendre ses gains avec une variation inférieure du sous-jacent. Parce que leur delta est supérieur, et donc leur pas de cotation inférieur !

Inversement, les warrants ayant un delta trop important ne sont pas obligatoirement les meilleurs, car ils n’offrent pas un effet de levier suffisant. En effet, les warrants dans la monnaie ont un prix qui sera plus élevé. Les variations de fourchette sont donc plus fréquentes du fait du delta important, mais ces mouvements sont proportionnellement moins grands par rapport au prix du warrant ; l’élasticité du warrant est donc amoindrie.

30 et 60 % sont des repères et ne doivent pas être considérés comme des limites à ne surtout pas franchir. Un delta de 25 ou 65 peut être tout à fait valable en fonction de votre profil d’investisseur. Plus le delta sera faible, plus le rapport risque/rentabilité sera élevé, et inversement, un delta élevé augmentera la sécurité de votre investissement, mais limitera vos espérances de gains.

 

 

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement