A LA LOUPE

La volatilité au sommet

Le VIX, indice de volatilité de l’indice boursier Standard & Poor’s 500 (S&P 500) a connu en début d’année une hausse extrêmement forte. Il a même atteint sa plus haute clôture historique le 16 mars à 82,69 points (1). Il a ainsi dépassé son précédent record en clôture de 80,86 points établi au plus fort de la crise financière le 20 novembre 2008.

Par rapport à sa moyenne historique des 30 dernières années qui s’établit à 20 points cela faisait plusieurs années que le VIX évoluait à un niveau très bas. Le minimum ayant été atteint en 2017 avec une moyenne annuelle de seulement 11 points (1). Le début de l’année s’affichait dans une tendance conforme à celle des dernières années. Au 15 février, le VIX affichait ainsi un niveau moyen de 14,3 points1 depuis le début de l’année.

Le VIX a ensuite connu une hausse brutale jusqu’à son plus haut du 16 mars. Il a depuis connu une décroissance assez forte puisqu’il s’établissait à 38,15 points (1) à la clôture du 17 avril.

Le rythme de cette décroissance s’est d’ailleurs fait sensiblement au même rythme qu’après son pic du 20 novembre 2008 où son niveau avait été ensuite divisé par deux en un mois.

Dans ces conditions, les volatilités des Warrants ont aussi été affectées de façon importante. Bien que ces mouvements ne soient pas similaires à l’évolution du VIX, les changements de celui-ci permettent toutefois de dessiner une tendance. Ainsi, la volatilité des Warrants a eu tendance à augmenter de façon importante entre la mi-février et la mi-mars soutenant ainsi le cours des produits pour ensuite rebaisser à partir du pic du 16 mars. Pour la plupart d’entre eux, leurs niveaux actuels restent toutefois bien supérieurs à ceux de mi-février.

Dans la gamme des Produits de Bourse Société Générale à effet de levier, les Warrants sont les plus sensibles aux évolutions de la volatilité, leur sensibilité dépendra toutefois de leurs paramètres (delta, maturité,…). Les Turbos et les Leverage et Short sont eux très peu ou pas du tout impactés par ces mouvements.

Arnaud Courtois
Société Générale Produits de Bourse

1. Source : Reuters

Produits à effet de levier présentant un risque de perte du capital en cours de vie et à l’échéance. Ces produits s’adressent à des investisseurs avertis possédant suffisamment d’expérience pour comprendre leurs caractéristiques et, pour en évaluer les risques et capables de suivre leur évolution en temps réel.

STRIKE 212

CHIFFRES CLÉS

- 37,63 $

C’est le cours historique du baril de pétrole qui a été atteint sur le contrat à terme de mai sur le brut léger américain WTI (West Texas Intermediate).
Source : Reuters, 20 avril 2020

500 Mds€

C’est le montant du plan de relance économique sur lequel les 27 pays membres de l’Union Européenne se sont accordés en avril.

Source : Le Monde, avril 2020

11/05/2020

C’est la date prévue par le Gouvernement pour entamer un déconfinement partiel en France et espérer une reprise de l’activité économique au plus vite.
Source : Gouvernement Français

G-2YXM06H1RE