QUESTIONS

Vous avez des questions ? Nous avons les réponses…

Que se passe-t-il du côté de l’émetteur lorsque j’achète un Warrant sur un certain sous-jacent ? Quel est le rôle des « market makers » ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’émetteur n’est pas impacté, grâce à sa couverture, par les gains ou les pertes de l’investisseur. L’émetteur ne gagne pas lorsque l’investisseur perd, il ne perd pas non plus lorsque l’investisseur gagne. Au contraire, un investisseur gagnant est un investisseur plus apte à traiter de nouveaux produits, ce qui est bénéfique pour l’émetteur.

Lorsqu’un investisseur achète un Produit de Bourse, l’émetteur prend une position équivalente sur le marché, c’est ainsi qu’il se couvre. Si l’investisseur achète un Warrant Call sur une action, il investit sur la hausse du cours du sous-jacent. De son côté, l’émetteur se couvrira en achetant directement le sous-jacent.

Concrètement, le calcul se fait de la manière suivante : pour 1 000 Warrants vendus de parité 5/1 et de delta 45 %, l’émetteur doit acheter un nombre d’actions égal à (1 000/parité) * delta, soit 1 000/200 *0,45 = 90 actions.

Ainsi, si le cours du sous-jacent augmente et que l’investisseur vend ses Warrants en plus-value, l’émetteur sera en mesure de lui racheter car une plus-value équivalente aura été directement réalisée sur le sous-jacent.
Si le cours du sous-jacent baisse et que l’investisseur vend ses Warrants en moins-value, l’émetteur sera couvert sur la baisse du sous-jacent mais ne sera pas gagnant sur la perte de l’investisseur, étant donné que sa couverture sera elle aussi revendue moins cher. Ces couvertures sont gérées par les « market makers » ; ce sont aussi eux qui animent les produits.

Thomas De Oliveira
Société Générale Produits de Bourse

Produits à effet de levier présentant un risque de perte du capital en cours de vie et à l’échéance. Ces produits s’adressent à des investisseurs avertis possédant suffisamment d’expérience pour comprendre leurs caractéristiques et, pour en évaluer les risques et capables de suivre leur évolution en temps réel.

STRIKE 225

CHIFFRES CLÉS

53,35 %

C’est la plus forte hausse parmi les valeurs qui composent le CAC 40 lors du premier semestre 2021. Cette première place est détenue par Société Générale, qui est suivie de près par Saint-Gobain.
Source : Bloomberg

6 687,29 pts

C’est le point le plus haut du CAC 40 depuis l’an 2000 (au moment de notre rédaction). Ce niveau a été atteint durant la séance du 18 juin avant que l’indice ne clôture en baisse de -1,46 %.
Source : Bloomberg

12025

C’est le nombre de Produits de Bourse émis en France par Société Générale lors du premier semestre 2021. C’est aussi le nombre de kilomètres qui sépare Paris et Hawaï. Bonnes vacances et prenez soin de vous !